Techniques Paris Sportifs | Pronostip

Techniques Paris Sportifs

Les fameuses méthodes miracles présentées sur de nombreux sites ne fonctionnent pas sur le long terme.
 
Voici deux techniques qui, bien respectées, vous aideront à optimiser vos gains et à construire une balance positive : le surebet et le valuebet.
 
 

  • Surebet, des gains à 100%

Définition
 
Le surebet, en anglais « pari sur »,  est une technique d’arbitrage permettant de remporter un gain quel que soit le résultat de l’événement sportif sur lequel vous avez parié. C’est la seule méthode permettant de gagner à tous les coups. Elle consiste à assurer un gain en jouant sur les différences de cotes de plusieurs bookmakers. Cette technique nécessite donc de posséder des comptes chez plusieurs bookmakers, car il est impossible qu’un bookmaker unique s’expose à un surebet à un instant donné.
 
 
Calcul du surebet
 
On est en présence d’un surebet lorsque :
1/cote x + 1/cote n+ 1/cote y < 1 (pour les paris à trois solutions type 1N2)
1/cote x + 1/cote y < 1 (pour les paris à deux solutions type 12 au tennis)
 
Si ce calcul pourra en effrayer certain il est en réalité d’une grande simplicité.
Voici un exemple permettant d’illustrer cette opération :
 
Match PSG - OM : Vous trouvez au même moment les cotes suivantes chez différents bookmakers : (1 coté à 2 chez le book A, le N coté à 4 chez le book B et le 2 coté à 5 chez le book C)
 
On procède au calcul ci-dessus présenté : 1/2 + 1/4 + 1/5= 0.95. Le résultat étant inférieur à 1 puisque 0.95< 1, nous sommes donc en présence d’un surebet.
 
Calcul des montants à miser
 
Si vous savez désormais trouver par le calcul la présence d’un surebet, il vous reste à savoir combien miser sur chaque solution pour vous assurer d’un gain. Reprenons l’exemple précédent :
 
Ce surebet est de 5% (0.95). Pour être certain de toucher un gain similaire quel que soit l’issue de la rencontre vous devrez miser par exemple (fonction de votre capital) :
 
- 100/2 sur le 1 (Victoire du PSG) soit 50€
- 100/4 sur le N (match nul) soit 25€
- 100/5 sur le 2 (Victoire de l’OM) soit 20€.
 
Dans tous les cas de figure vous gagnerez 5€ sans avoir pris le moindre risque puisque vous avez misé en tout 95€ (50+25+20) et que votre pari gagnant vous rapportera 100€ (50x2 pour le 1, 25x4 pour le N ou 20x5 pour le 2).
 
A noter que vous pouvez également choisir de prendre un peu plus de risque sur telle ou telle solution en modifiant légèrement vos mises tout en restant dans le domaine du surebet.
 
 

  • Le Valuebet

Une cote n’est rien d’autre que le simple reflet d’une probabilité.  Pour calculer cette probabilité le bookmaker s’appuie sur des données statistiques, un historique, des informations sportives et extra-sportives qu’il a en sa possession et sur les habitudes de paris de sa clientèle de joueurs.
 
C’est à votre tour de déterminer avec vos convictions, vos éléments d’analyse et votre expérience la probabilité du résultat d’un événement et de, la confronter à celle du bookmaker.
 
C’est dans ces conditions qu’apparaitront les fameux valuebet qui ne sont rien d’autres que des paris dont la probabilité d’occurrence est sous-estimée, selon vous, par les bookmakers.
 
Néanmoins ce dernier ne repose que sur l’avis personnel du parieur. C’est donc une notion totalement subjective à manipuler avec prudence.
 
Comment reconnaitre un valuebet ?
 
Pour savoir si vous êtes en présence d’un valuebet, rien n’est plus simple. Déterminez tout d’abord la probabilité qu’à l’équipe sur laquelle vous souhaitez parier de gagner.
 
Prenons un exemple : Monaco -Lille (Match de football). Vous faites votre analyse et estimez que Monaco à 50% de chances de remporter cette rencontre. Après avoir fait un tour sur un comparateur vous constater que la cote la plus haute sur Monaco est proposée à 2.2 par le bookmaker A.
 
Réaliser ensuite le petit calcul suivant : 2.2x (50/100)= 1.1. Si le résultat de votre opération est supérieur à 1, alors vous êtes en présence d’un valuebet. Dans le cas précis on peut aisément constater que 1<1.1 et qu’il s’agit donc bien d’un valuebet.
 
Selon votre estimation (50% de chances), la cote brute de la victoire de Monaco, c’est-à-dire sans tenir compte de la marge du bookmaker, aurait dû être de 2 (1/0.5). Vous pensez donc que le bookmaker A a sous-estimée la probabilité de victoire de Monaco et profitez de cette espérance de gain supplémentaire en pariant sur cette équipe à la cote de 2.2.
 
L’étude des matchs et la recherche des valuebet demandent énormément de temps mais sont deux clefs de succès indispensables pour les parieurs sportifs qui souhaitent gagner sur le long terme.
 
N’oubliez pas qu’en pariant sur un valuebet vous n’augmenterez pas vos chances de gagner mais vous augmenterez votre espérance de gain. Accrochez-vous et bonne recherche !
 

Certains passages de cet article sont tirés du livre: "L'Indispensable des Paris Sportifs" de Julien Mirabel aux éditions Hugo Sport.